Cantique de David. Lorsqu'il était dans la caverne. Prière. De ma voix je crie à l'Eternel, De ma voix j'implore l'Eternel. Je répands ma plainte devant lui, Je lui raconte ma détresse. Psaume 142:3

A l'image de David, n'hésitons pas à raconter à Dieu notre détresse.

Tout d'abord, raconter sa détresse à Dieu c'est se décharger sur lui. Le verbe "répandre" décrit bien cette image : nous étalons devant Dieu notre souffrance. Tout ce qui pèse sur notre coeur. Puisque Dieu voit tout, il est inutile de lui cacher quoique ce soit. Déchargeons-nous donc entièrement, totalement, ne gardons rien pour nous.

Et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. 1Pierre 5:7

"Tous" vos soucis. Pas une partie. Pas 90%. Tous ! Sachons distinguer tout ce qui représente un souci dans notre vie afin de s'en décharger. Racontons à Dieu notre détresse avec franchise et honnêteté.


Prière de David.Eternel! écoute la droiture, sois attentif à mes cris,Prête l'oreille à ma prière faite avec des lèvres sans tromperie! Psaume 17:1

Ensuite, raconter à Dieu sa détresse, c'est lui confier notre cause. As-tu déjà porter plainte? Même si la réponse est non, tu sais en quoi cela consiste. Porter plainte c'est confier notre cause à la justice. Quand nous confions notre cause à Dieu, nous comptons sur sa justice. Porter plainte après un cambriolage n'a pas toujours de résultats (le cambrioleur court toujours, nos affaires ne nous sont pas rendues...) mais répandre notre plainte devant Dieu, lui confier notre cause, aura toujours du résultat.


Je raconte mes voies, et tu m'exauces:Enseigne-moi tes statuts! Psaume 119:26

Confions notre cause à Dieu plutôt qu'aux hommes.

Mais je veux parler au Tout-Puissant, Je veux plaider ma cause devant Dieu; Car vous, vous n'imaginez que des faussetés, Vous êtes tous des médecins de néant. Job 13:3‭-‬4

Dieu veut te faire justice! Confie-lui ta cause !

Ne touchez pas à mes oints, et ne faîtes pas de mal à mes prophètes! Psaume 105:15

Dîtes à tous ceux qui ont le coeur troublé : Prenez courage, ne craignez point; voici votre Dieu, la vengeance viendra, la rétribution de Dieu; il viendra lui-même et vous sauvera. Esaïe 35:4

Enfin et surtout, raconter à Dieu sa détresse c'est compter sur son aide, son secours. Quelle que soit la mauvaise nouvelle que l'on peut t'annoncer, une facture exhorbitante, une maladie incurable, une perte d'emploi ou autre... Compte sur l'aide de Dieu ! Présente lui ta facture, tes bilans sanguins inquiétants ou tout autre document qui suscite en toi le désarroi. Et implore son aide.

Ezéchias prit la lettre de la main des messagers, et la lut. Puis il monta à la maison de l'Eternel, et la déploya devant l'Eternel, Esaïe 37:14

Dieu entend nos plaintes et voit notre misère. Lui raconter notre détresse c'est reconnaitre notre impuissance et faire appel à sa toute-puissance. Et Dieu ne manquera pas de la manifester !

L'ange de l'Eternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, c'étaient tous des corps morts. Esaïe 37:36

Parce qu'Ezéchias a raconté sa détresse à Dieu et a compté sur le secours de Dieu, l'ennemi qu'il redoutait ne s'est même pas approché de lui. Quel que soit ce qui veut te nuire et te troubler, cela n'est que fumée et cire devant Dieu !

Dieu se lève, ses ennemis se dispersent, Et ses adversaires fuient devant sa face. Comme la fumée se dissipe, tu les dissipes; Comme la cire se fond au feu, Les méchants disparaissent devant Dieu. Psaume 68:2-3
 
"Seigneur apprends-moi à ne pas garder ma détresse pour moi. Je ne veux plus me morfondre sur mon sort mais je veux me décharger sur toi, te confier ma cause et compter sur ton secours."