Alors il leur dit: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.
Luc 20:25

1. Pour rendre à Dieu ce qui est à Dieu, nous ne devons rien considérer comme nous étant en propre car en réalité rien n'est à nous.

La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais tout était commun entre eux.
Actes 4:32

 Cela demande une vie d'humilité et de renoncement

Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Philippiens 2:4

En réalité tout est à Dieu et tout nous vient de Dieu. Même notre propre personne ne nous appartient pas.

 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?

1 Corinthiens 6:19

Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.
1 Corinthiens 6:20

 Rendre à Dieu ce qui est à Dieu c'est donc vivre une vie de consécration.

2. Pour rendre à Dieu ce qui est à Dieu, il faut être conscient de qui nous sommes et de qui est Dieu.


Nous sommes dispensateurs des biens de Dieu. Le maître et propriétaire de toute chose c'est Dieu.

Ainsi, qu'on nous regarde comme des serviteurs de Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu. Du reste, ce qu'on demande des dispensateurs, c'est que chacun soit trouvé fidèle.

1 Corinthiens 4:1‭-‬2

Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu.
1 Pierre 4:10

Si nous nous croyons propriétaires de ce que nous avons nous serons des mauvais dispensateurs. Tant sur le plan matériel que spirituel.

La parabole des vignerons dans Matthieu 21:33 nous raconte comment de méchants vignerons ont refusé de rendre au maître ce qui lui était dû.

 Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne. Les vignerons, s'étant saisis de ses serviteurs, battirent l'un, tuèrent l'autre, et lapidèrent le troisième. Matthieu 21:34‭-‬35

 Ils étaient en réalité animés du désir de possséder la vigne.

Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux: Voici l'héritier; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage.
Matthieu 21:38

C'est de la méchanceté que de ne pas rendre à quelqu'un ce qui lui est dû.

Le méchant emprunte, et il ne rend pas;Le juste est compatissant, et il donne.
Psaume 37:21

 Tout comme nous devons nous soumettre aux autorités et au gouvernement établi (rendre à César ce qui est à César), nous devons nous soumettre à Dieu et à son autorité (rendre à Dieu ce qui est à Dieu). N'oublions donc pas qui nous sommes.


3. Pour rendre à Dieu ce qui est à Dieu,  nous devons accomplir la mission qu'il nous a confiée


Dans Matthieu chapitre 25, le serviteur inutile a bien rendu à son maître ce qui était à lui mais il n'a pas accompli la mission qui était de faire fructifier le talent.

j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. Matthieu 25:25

Notre mission est de faire fructifier ce que Dieu nous confie pour l'intérêt du Royaume.

Son maître lui répondit: Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que j'amasse où je n'ai pas vanné; il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. Matthieu 25:26‭-‬27

Là encore, c'est notre méchanceté qui nous empêche de mener à bien notre mission.

Dieu nous fait du bien, Dieu nous bénit mais que lui donnons-nous en retour?

Qu'y avait-il encore à faire à ma vigne, Que je n'aie pas fait pour elle? Pourquoi, quand j'ai espéré qu'elle produirait de bons raisins, En a-t-elle produit de mauvais?Ésaïe 5:4

Rendre à Dieu ce qui est à Dieu c'est tout simplement faire le plaisir de Dieu en retour de tout le bien qu'il nous fait. Comme le Psalmiste il est bon de se demander :

Comment rendrai-je à l'EternelTous ses bienfaits envers moi? Psaume 116:12‭

Seigneur pardonne mon égoïsme. Je veux vivre comme un bon dispensateur, ne plus chercher mes intérêts mais les intérêts du Royaume.